Google+

Index dynamique

mercredi 28 mars 2007

4 à 4...

Lou m'invite à suivre le mouvement des 4!
Merci c'est sympa ;-)! Bon même si ça va être difficile de faire une présentation plus jolie que In cold blog.
Ce qui compte c'est quand même de participer... ou de se laisser découvrir un petit peu...
Alors! Par quoi commence-t-on?! (Euh, déjà je les classe pas par ordre de préférence... c'est impossible).
Les 4 livres de mon enfance...
Mon premier livre est la
Petite sirène de Andersen. C'est avec ce livre que j'ai appris à lire. Il était écrit de manière calligraphique. Je me revois encore dans mon lit, avec ce bouquin et mon moniteur (ma maman) qui me fait découvrir quelque chose qui deviendra MON grand plaisir!
Mon second, c'est
Roald Dahl. J'ai passé de longues heures à lire son oeuvre et je le lis encore. Un Incontournable pour petits et grands.
Numéro 3 :
Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur. Je me promenais avec toute la collection de ma mère... même si j'en ai jamais lu que 2 (avec Le bon petit diable).
Last but not least,
Le gentil petit diable de Pierre Gripari (ou la sorcière de la rue mouffetard), deux bouquins que j'ai lus et relus à n'en plus finir!

Les 4 écrivains que je lirai et relirai encore...
Maxime Chattam, surtout s'il y a sa photo sur la couv'
Armistead Maupin, impossible de quitter Barbary Lane
JK Rowling, même si la fin approche à grand pas...
Douglas Coupland. J'ai été séduite par sa famille psychotique, et je veux encore en découvrir!

Les 4 auteurs que je n'achèterai (ou n'emprunterai) probablement plus
Marc Lévy (et en premier celui-là!)
Dan Brown (qu'est-ce qu'il m'a déçu avec son déception point alors!!)
Bernard Werber- qui m'a estomaquée avec la Révolution des fourmis!
Jean-Paul Sartre- qui m'a filé la Nausée! (oui je sais, c'est facile!)

Les 4 livres que j'emporterais sur une île déserte
Le
Vicomte de Bragelonne de Dumas... trois tomes de plus de 900 pages... y a de quoi faire!
Les
Rougon-Macquart d'Emile Zola. Série débutée, mais pas encore terminée (oui c'est de la triche! Et alors!!)
Un
Stephen King, un gros hein, mais un bon! Faut pas oublier que je suis sur une îlé déserte! Pourquoi pas le Fléau (oui, il y a trois tomes! Mais bon ils attendent depuis tant d'années ceux-là!)
Patricia Cornwell, eh oui encore une série! Celle de
Kay Scarpetta! J'en lis un de temps en temps (pas tout d'un coup, faut un peu en garder et ne pas saturer) et jusqu'à présent je n'ai pas encore été déçue.

Les 4 premiers livres de ma Pile à lire (PAL)
S'il y avait un ordre dans cette Pile... mais bon, pour le moment je vais choisir...
Jonathan Tropper,
Le livre de Joe
Stieg Larsson,
Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Jonathan Coe,
Bienvenue au club
Clifford Chase,
Winkie
Puis tous les autres qui attendent leur tour avec impatience...

Les 4 x 4 derniers mots d'un de mes livres préférés
Ce ne sont pas les derniers, mais les premiers mots...
"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents. Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante-six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l'école. Elle était Dolores sur les pointillés. Mais dans les bras, elle était toujours Lolita."
Lolita, NABOKOV.

Les 4 lecteurs/lectrices dont j'aimerais connaître les 4
J'appelle à la barre... Virginie, Cécile, Laurence, Loupiote
Et puis tous ceux qui veulent bien parler de leurs 4!

Pas facile de se limiter à 4, ou de ne pas répéter plusieurs fois le même auteur (c'était pas obligatoire, mais j'avais envie ;-)

samedi 24 mars 2007

A - ADAMS Douglas, H2G2

Ou "Le Guide du voyageur galactique", premier tome d'une série qui oscille entre Science-Fiction et déjante totale.
On commence sur une colline anglaise, on termine dans le fin fond de l'espace. Et ça arrive fréquemment dans la vie courante!!
Arthur Dent, anglais de son origine, se réveille un matin avec un gueule de bois terrible. Comme beaucoup de monde dans cet état, il ne se souvient pas de la veille. La raison de cette saoulerie lui échappe. Mais bon faut-il une raison pour boire avec déraison?
Arthur sort de son lit pour prendre une bonne douche. A travers ses vitres, il voit un bulldozer, puis un autre. Mais bon, pas de quoi se tracasser. C'est bien normal un bulldozer sur une colline déserte! Mais euh... Oups, voilà le pourquoi du comment!
La veille, Arthur a appris que sa maison allait être démolie. Une déviation de l'autoroute doit être construite juste là, à la place de son domicile.
Révolté, il sort de chez lui, décide de faire bloc et s'étend par terre- zut y a de la boue- devant le monstrueux buldozer. Le chef de chantier tente de parlementer avec lui, sans succès, jusqu'à l'arrivée de Ford Prefect. Ami de longue date d'Arthur, il a une chose importante à lui annoncer... Euh, un peu comme si la Terre était sur le tracé d'une déviation interstellaire...
Le style de l'auteur est simple et "oral". Cette est histoire est racontée, plutôt que lue. Un style qui permet un certain dynamisme, une convivialité et une proximité avec l'auteur (bon même s'il est mort). Cela vient sans doute du fait que le bouquin était avant tout une série radio de la fin des années 70. Il n'est pas non plus sans rappeler l'humour à la Monthy Python, avec qui Adams a écrit des textes. D'où un côté totalement déjanté et loufoque. Les personnages sont délirants.
Ce premier tome se clôture sur une fin qui n'est que... le début du commencement.
J'ai assez bien apprécié ce bouquin, même si parfois je me suis un peu égarée parmi les étoiles.
J'ai aimé l'écriture de l'auteur, et je pense qu'il faudrait que je me plonge dans le tome suivant pour l'aimer un peu plus. J'ai beaucoup rit au cours des aventures d'Arthur Dent, mais je pense avoir décroché à certains moments. Je ne pense pas que cela soit de la faute de l'auteur, mais plutôt à mon esprit livresque qui a du mal à se fixer pour le moment ;-) Et puis, à la base je suis pas méga fan de SF!!
Je lui donne un 3... pour honnête (c'est ce qui est écrit dans la colonne de droite). Mais j'ajoute aussi un 0,25 parce que je pense qu'à un autre moment j'aurais pu lui mettre une cote plus élevée! (Et puis j'aime pas saker dedans quand c'est pas une grosse misère (pour ne pas dire autre chose!).
Bref, les 4 autres tomes sont dans ma PAL et je compte les lire!

mardi 6 mars 2007

From books with love


Vendredi 2 mars - Nocturne de la Foire du Livre de Bruxelles à Tour et Taxi.
Je m'en suis mis plein les mirettes... des livres, des livres, des livres.
Le rêve, une librairie géante. Avec en prime des auteurs totalement dévoué à vous, lecteurs! Je n'ai pas fait la file pour avoir une dédicace de E-E Schmitt, d'ailleurs, je suis partie sans emporter mes bouquins à signer. Mais j'ai tenté la photographie. Alors, le plus dur, l'avoir quand il relève la tête. Finalement, cet auteur est quand même assez connu pour ses cheveux épars et blancs neige, donc ma photo est assez représentative.
Je tiens aussi à préciser qu'il était accompagné d'un garde de corps, qui semblait prendre mon gsm pour une arme...
Quelques mètres plus loin, on trouve un Vincent Engel. Je n'ai pas résister à la tentation et "Les absentes" fût mon premier bouquin acheté et dédicacé... mais c'est un peu-beaucoup pour ma maman...
Je ne me suis pas encore plongée dans son grand roman "Retour à Montechiarro" dont je n'ai entendu que du bien! J'ai été trouver l'auteur sur la pointe des pieds, j'ai tenté d'échanger quelques mots... mais je sais pas pourquoi, j'étais vraiment intimidée de me trouvée devant ces écrivains!
Plus tard....
Au croisement d'une allée, je me retourne et tombe sur le bouquin de Gordon Zola, "Harry Potter, le 7è livre n'aura pas lieu". Je m'apprète à le commenter et m'aperçois que j'ai en face de moi l'auteur en personne, dans son tout petit stand rikiki-juste une table, dans un coin sombre. Je décide donc de lui faire part de mon premier sentiment, à savoir que je pensais qu'il s'agissait d'une énième parodie, copie, profitage de la vague de succès, bref un truc un peu bof. Mais que par la suite, j'ai lu via d'autres blogs littéraires que ce bouquin était vraiment chouette, bourré d'humour et loin de ces a priori négatifs. Voici donc pourquoi j'étais vraiment tentée de le lire...
Me voici donc avec un second ouvrage dédicacé sympathiquement. Difficile de discuter avec un auteur de son bouquin et de le quitter sans son bouquin ;-)
Un petit tour du côté de chez Acte Sud et me voici avec un bouquin de la collection, ainsi qu'un autre de chez Naïve.
Cette virée m'a également permise de retrouver mon libraire ex-Fn**. Du jour au lendemain, celui-ci avait déserté les rayons de la librairie. Le voici à bosser chez un distributeur.
Comme je les envie tous ces gens qui bossent dans les bouquins. En sortant de là-tirée par les pieds et les cheveux par des gros sorteurs baraqués comme des semi-remorque, je me dis que c'est là que je veux passer la nuit, entourée de tous ces bouquins. Là, où ce n'est pas un bateau livre que j'aurais l'occasion de faire... mais bien un Titanic livre (enfin, vraiment insubmersible!)
S'installer avec un bouquin, parmi les bouquins...
Comme quoi quand on est accro....
Bref, une super bonne soirée! Et le point positif, il n'y avait pas trop de monde!