Google+

dimanche 5 février 2017

Galveston - Nic Pizzolatto

Titre : GALVESTON
Auteur : Nic PIZZOLATTO
Editions 10/18 - 2013
312 pages





What the story is about?


❢ 1987, La Nouvelle-Orléans. Les temps sont durs pour les petits gangsters comme Roy Cady. Non seulement il apprend que ses poumons sont troués par un cancer, mais son boss l'envoie tout droit dans un traquenard. Il n'y a plus qu'un horizon : la cavale. En compagnie d'une jeune prostituée écorchée par la vie, il fuit les représailles sur les routes brûlantes du golfe du Mexique, là ou chaque heure conquise porte le goût de la poussière et du sang...


Et mon avis, tu le veux?


❢ Pour ceux qui ont suivi, Nic Pizzolatto est le créateur et producteur de la série True Detective. Ayant bien kiffé la première saison -parce que je n'ai pas encore regardé la deuxième- j'ai été assez appâtée par ce livre -offert par ma potesse Nancy en 2015- que je pensais être "la base" de cette saison. Ca m'aurait bien plu de lire ce qu'il en était "avant". Sauf que, en fait non, rien à voir, t'es juste à côté de tes pompes. BAM!
Alors, où vois-tu dans le résumé que ça ressemble en quelque chose de la série, où?! 
Baaah nulle part en fait, mais c'est le "Nouvelles Orléans" qui m'a fait pensé au cadre, toussa.
Bref, j'éponge une petite déception en me rendant compte qu'en fait, ce n'est pas l'histoire que j'attendais, mais c'est de courte durée.

❢ Délogé de ma Pile à Lire, après 2 ans de végétatisme, par Acr0 dans le cadre de notre défi mensuel, j'ai rapidement entamé et bouclé l'affaire. Au final, mon avis est un peu mitigé quand même. D'une part, j'ai adoré le cadre de l'action, les personnages, et je trouve le style de l'auteur est vraiment immersif. D'autre part, certains points de l'intrigue m'ont laissée un peu sur le bas-côté. J'ai été pas mal emballée par quasi tout le récit, mais j'ai trouvé que certains passages tiraient un peu en longueur. Pizzolatto joue plutôt pas mal avec le rythme de son récit, alternant les parties du passé et celles du présent, et ça nous donne un bon page-turner. Au bout d'un moment, j'avais vraiment envie d'en savoir un peu plus sur l'entrelacement entre ce passé et ce futur, et c'est ça qui tardait un peu à venir.

❢ Au final, Galveston est un bon polar qui attise la curiosité du lecteur, et qui avive ses émotions. Pizzolatto a une plume efficace et sait jouer avec les nerfs. Il donne du piment à son récit, offre des descriptions vraiment immersives et brûlantes de réalité -oui, brûlantes, elles font mal. Cru et dur, ses personnages ne sont pas épargnés. Un récit qui te fera bouffer de la poussière, du sable et qui te laisse le goût métallique du sang dans la bouche.



Défi ValériAcr0 #4.12 : La sélection de février 2017

❢ Depuis maintenant trois années accomplie, je me lance en compagnie de ma potesse Acr0 dans un challenge mensuel qui allie surprise et dégommage de Pile A Lire. L'idée de base du défi ValeriAcr0, c'est que chacune va puiser dans la PAL de l'autre pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique. C'est sport! Très sport! A tel point qu'on s'est ménagé 6 jokers pour pallier aux manquements (lecture tardive, chronique en retard, ton chien qui mange ton livre, ou une séance d'aqua-poney...). De son côté, Acr0 s'en tire pas mal -faut croire qu'elle est fort souple. De mon côté, j'ai déjà bouffé 50% de mes jokers. Un peu comme si, j'avais envie de tester notre nouveau gage, à savoir lire une bonne vieille romance de supermarché, voire du Barbara Cartland, au choix.

Hey quoi de neuf?!


❢ Janvier. Hiver. 1er mois de l'année. Des thèmes sur lesquels on ne s'est pas du tout appuyée pour faire notre sélection en fait. Parce que oui, on est comme ça, nous, on est des guedins. On part direct dans tous les sens, faisant de notre imprévisibilité notre force. Du coup, Acr0 me faisait sortir Gavelston de Nic Pizzolatto de ma PAL, tandis que je lui choisissais Lignes de vie de Graham Joyce. En parfait petites addicts, nous avons bouclé nos lectures respectives assez rapidement, il faut bien l'avouer. La nouvelle année, nous, ça nous booste! -hého... ça va daller? t'as pris une formation slogan nulle ou quoi?- Bon du côté des chroniques, je traîne un peu sur la mienne -tic tac tic tac- et celle de mon binôme se trouve ici.

Nouveau mois, nouveaux choix!


❢ Février. Chandeleur. Crêpes. Carnaval... ce mois aurait dû s'appeler "Cévrier" -C'est moins glam, mais bon. C'est toujours l'hiver, mais j'aime bien l'hiver. C'est aussi et surtout la dernière sélection de l'année "4" de notre défi -mais waiiis, oufti comme vous tenez bien la distance!- Tu l'as dit bouffi. Autant de mois, de sélections et de paris tenus. Je pense qu'on peut déjà être fière de nous, faire une mini-holà, boucler cette année avec panache et repartir dans une nouvelle aventure. Et donc, pour arriver à bout de ce #182ème choix -euh non, en fait, ça ne fait que 48...- Tais-toi la voix off...
Et donc, pour arriver au bout de ce 48éme choix, j'ai décidé d'envoyer ma pote crapahuter dans un truc qui lui fasse sortir de sa "zone de confort" -entendons par là la SFFF and co. Un bon thriller ne pouvait pas lui faire de mal, et comme celui-là traînait depuis un millénaire dans sa Pile, j'ai décidé de lui filer un coup de pouce. Acr0 va donc lire :

Le Scandale Modigliani, Ken FOLLETT



❢ A chaud, qu'est-ce qu'elle en a pensé du coup?
Allons-y pour "Le Scandale Modigliani" ! C'est un livre que j'ai récupéré dans la bibliothèque d'une copine qui désirait se séparer de certains livres (qu'elle avait aimés mais qu'elle ne souhaitait pas relire). Je pense que si tu ne l'avais pas choisi, je l'aurai sans doute laissé trainer encore quelques années.

❢ Je crois que ça veut dire :





❢ De son côté, Acr0 s'est aussi pliée au jeu du choix -mais ça tu le sais, vu que tu es un assidu de notre rendez-vous- et pour savoir ce qu'elle a sélectionné, il suffit juste de te téléporter sur son site en cliquant ici.