Google+

mardi 22 décembre 2015

Le Cercle de Farthing - Jo Walton

TITRE : Le Cercle de Farthing. Le subtil changement #1
AUTEUR : Jo WALTON
Denoël (Lunes d'encre) - 5 février 2015
Farthing - 2006
352 p.







Vous prendrez bien un petit résumé avec votre thé?

❢ 1949, la guerre est terminée. Hitler a envahit l'Europe et arrivé aux rives de la France, la paix de l'honneur a été signée entre Londres et Berlin. Une paix toute relative. Même s'ils ne subissent pas le même traitement que sur le continent, la haine contre les juifs est bien ressentie. Celle contre les homos aussi d'ailleurs. Réuni pour le week-end sur le domaine des Eversley, le Cercle Farthing, celui à l'origine de ce traité de paix, va être tourmenté par un meurtre. Lucy Khan, née Eversley, conviée pour ce week-end se retrouve dans une situation délicate. En ayant épousé un juif, le couple n'est pas vu d'un très bon oeil dans cette tragédie. L'inspecteur Carmichael est dépêché sur place pour dépatouiller ce mystère impliquant des enjeux politiques importants.


Et mon avis, je vous le trempouille?

❢ Des mois que j'entends parler de cette Jo Walton. Tout d'abord avec Morwenna, ensuite avec ce premier tome d'une trilogie dystopique. Des mois que je suis appâtée par des bloggeurs sans pitié. Des mois que ma PAL me supplie de me calmer. Et là, j'avoue, j'ai été faible, j'ai acheté ce livre. J'ai gavé ma PAL, telle une oie avant les fêtes -amis des bêtes, je déteste le foie gras et le gavage, biiick. Et tu sais quoi? J'en ai retiré beaucoup de plaisir -pas pour les oies, je précise. Le cadre de l'histoire est évidemment interpellant. Parce que et si.... Hitler avait en effet conquis l'Europe. Et si... le fascisme était le parti à la tête de tous les pays. Et si... Et si... C'est assez fascinant de se plonger dans une uchronie. C'est une manière de réécrire l'histoire par un autre chemin que celui qu'elle a pris. Comme on dit "Avec des si, on met Paris en bouteille!", mais que celui qui ne s'est jamais pris au jeu du et si dans sa vie me jette la première pierre. Donc, déjà, ce détournement de l'histoire m'a bien séduite.

❢ J'ai vraiment apprécié le rythme que Walton donne à son récit, alternant chaque chapitre entre la voix de Lucy et celle de l'inspecteur Carmichael. Cela permet d'apporter un sentiment de simultanéité entre les évènements, de rapprocher les points de vue différents autour d'une même intrigue. Les personnages ne sont pas omniscients, mais en tant que lecteur, nous avons l'impression d'avoir une vue plus élargie. Cela nous permet également d'avoir deux "héros" à découvrir et de connaître leurs sentiments respectifs autour de la situation particulière qui va le réunir, mais également celle générale sur l'avenir politique du pays.

❢ L'intrigue est pas mal ficelée. Au début, on joue le jeu du whodunit, pour ensuite se rendre compte que l'enjeu est plus large et que l'intrigue s'étend vraiment sur le plan politique et l'avenir. Néanmoins, il faudra attendre la fin du tome pour vraiment dénouer tous les fils et prendre conscience des implications. Du coup, ça donne évidemment envie de tourner les pages à une vitesse folle. Le style de l'auteur invite également à adopter un rythme de lecture plutôt rapide. Les deux voix sont bien distinctes. Chacun des héros a son ton bien particulier, son langage et sa propre personnalité.

❢ Je me suis bien accrochée aux personnages, et il me tardait évidemment de les retrouver et de connaître la suite de cette trilogie- du coup... en vérité, j'ai eu l'opportunité de recevoir le tome 2, une belle justification pour se procurer le tome 1 n'est-ce pas :-). Lucy est une jeune fille de bonne famille, mais pas que. Sous des dehors de jeune femme des années 40 dépendante de son mari, elle a également et surtout un caractère plutôt affirmé qui lui a permis de se placer en opposition avec sa famille, notamment dans le choix de son mari. Elle est assez intelligente, même si parfois elle fait un peu preuve de niaiserie-oui, oui parfois je l'ai trouvée un peu neu-neu. Lucy est un gonzesse qui en a quand même sous le jupon! Quant à Carmichael, on le découvre petit à petit. Lui aussi a ses petits secrets, des choses qu'il n'est pas bon d'être su dans la société actuelle. Il est futé, observateur et très professionnel. Je l'ai apprécié pour ses talents d'enquêteur, mais aussi pour l'humanité qui l'anime.


❢ En bref, Jo Walton offre une écriture efficace. Elle plonge habilement le lecteur dans une réalité parallèle tout en lui laissent imaginer qu'il pourrait d'agir de la vraie Histoire. L'intrigue, bien ficelée, tient le lecteur en haleine jusqu'au bout. Elle est construite sur une double vision : celle d'une jeune femme affirmée et celle d'un inspecteur de police doué et tiraillé. Mettre le nez dans cette série, c'est un peu aussi retrouver l'atmosphère d'un bon vieil Agatha Christie. C'est l'impression qu'elle me donnait par le cadre socio-culturel et les personnalités mises en scène. La psychologie des personnages est pas mal développées, ce qui nous donne une belle photographie. Ce n'est peut-être pas LE roman de l'année, mais ce livre est un réel divertissement historique, crédible et palpitant. En gros, j'en redemande encore!


mardi 15 décembre 2015

Défi ValériAcr0 #3.10 : La sélection de décembre

Le défi ValeriAcr0, c'est un petit challenge qu'on se lance tous les mois avec Acr0. L'idée de base,
c'est que chacune va puiser dans la Pile A Lire de l'autre pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique.


Haïku du mois de décembre
Boule de neige
Jaunie en surface
Coule dans le caniveau



❢ En novembre, ma binômette a été plutôt sympa. Non seulement, elle a sortit un livre entré en 2015, mais en plus un album qui s'est laissé dévoré en peu de temps. Un livre doudou, pas mal blindé d'émotions et de douceur. J'en ai parlé ici. De mon côté, je la renvoyais dans un univers particulier et je l'invitais à se relancer dans une série qui lui tient quand même à coeur. Notons au passage, l'hommage à un auteur nous ayant quitté cette année. Pour savoir ce qu'elle a pensé de ses Petits Dieux, clique ici mon ami!

❢ Dernier mois de l'année, mais pas dernière sélection de notre année de défi. Oui, on est comme ça nous! On est décalée! On est fun et décalée!- tu remarqueras, cher visiteur que je m'applique dans la réhabilitation du vocabulaire des années 90 au risque de perdre la moitié des passants. Lors de ma grande recherche dans sa Pile A Lire -qui fond comme neige au soleil, soit dit en passant- je suis tombée sur un livre qui sortait un peu de son ordinaire SFFF. Loin de moi l'idée de dire qu'elle ne lit que du fantastique &co, mais on peut dire qu'elle en est pas mal friande. Du coup, je me suis sentie inspirée de l'envoyer dans un autre univers. Trêve de blabla....


Cheryl Strayed, Wild




❢ A chaud, elle en a pensé quoi de ce choix?
Ouhouh ! Tu m'aides vraiment pour que je termine de lire tous les livres acquis en 2015, merci :) Je ne pense pas qu'il y ait de la neige ou un titre évocateur de la période hivernale dans ma PAL. Avec la tienne, composée actuellement de 385 livres, il m'arrive parfois de scroller dans l'attente du titre qui fasse "ding". Alors j'imagine qu'avec la mienne, qui parait plus courte que ce qu'elle en a l'air (puisqu'une série est indiquée sur une seule ligne) ; le challenge commence à être difficile pour invoquer une saison.

❢ On peut dire qu'elle est contente. Ou alors elle cache bien son jeu :-). De son côté, elle a aussi fait un tirage dans mon abominable PAL. Bin d'un côté, elle a du choix. Mais parfois, le choix tue le choix. Pour savoir ce qu'elle a pioché, enfourchez votre moto et filez droit vers son bouge!



samedi 5 décembre 2015

Le dernier des cinq trésors - Joris Chamblain & Aurélie Neyret

TITRE : Les carnets de Cerise #3 - Le dernier des cinq trésors
AUTEURS : Joris Chamblain & Aurélie Neyret
Soleil Métamorphose
13 novembre 2014
88 p.






Vous prendrez bien un petit résumé avec votre thé?


 Cerise est âgée de onze ans et vit seule avec sa mère. Elle a pris l'habitude de rédiger des carnets, ce qui n'est pas sans lien avec son désir profond de devenir écrivain. Cerise, c'est une fillette curieuse et attentive. Du coup, ça lui arrive régulièrement de tenter de découvrir les secrets des gens qui l'entourent pour les aider à être heureux. Dans ce troisième opus, le jeu de piste débute dans l'atelier de Sandra, une relieuse de livres, quand Cerise et ses deux amies mettent la main sur un coffret caché renfermant un drôle d'indice.


Et mon avis, je vous le trempe?


❢ Tant sur le plan visuel, qu'au niveau du scénario, Les carnets de Cerise sont vraiment des agréables découvertes. Attirée par la couverture et son illustration, j'avais mis la patte sur le premier tome au moment de la sortie du second tome- yep, yep, j'ai du rattrapage à faire en matière de chronique. Tu peux donc constater, cher visiteur, que je suis pas mal conquise par la série.




❢ Au niveau de la forme, le récit passe des carnets manuscrits de Cerise aux planches à cases, le tout formant un ensemble vraiment attractif. Une certaine naïveté s'envole de ces deux pans. Il n'est pas question de niaiserie, mais plutôt d'une simplicité qui rappelle quand on était petit, que l'on courait à perdre haleine, grimpait aux arbres et se roulait dans la neige sans jamais avoir froid. Les illustrations participent également à la mise en place de cette atmosphère. Les contours sont doux. Les couleurs, tantôt chaudes, tantôt froides, sont plutôt pastels.





❢ Côté intrigue, les auteurs vont crescendo sur le plan des sentiments. Cette aventure est pleine d'émotions et peut arracher quelques pincements. C'est beau, mais cela montre aussi que la vie n'est pas toujours facile et qu'elle peut-être cruelle. Tout cela avec un ton "enfantin", mais pas abêtissant. Enfants ou jeunes ados, autant qu'un adulte avec ses yeux d'enfants, on ne peut qu'être touché- pour peu qu'on aime le style évidemment.




❢ En bref, dans un style très poétique, autant sur la forme que sur le fond, Chamblain et Neyret nous offre un troisième des Carnets de Cerise aussi palpitant qu'émotionnant. Le format adopté, entre carnets et cases presque classiques, est vraiment très attractif et donne beaucoup de vie au récit. On se sentira un peu tous Cerise durant notre lecture. Ils ouvrent également le mystère autour de la bulle familiale de notre héroïne et donnent vraiment envie d'en connaître un peu plus. Je ne vais pas balancer le fameux "A mettre sous le sapin", mais je trouve que c'est une belle BD à avoir pour pouvoir la lire et la relire.

L'avis d'Acr0 sur le tome 1.


Et ça c'était le choix de novembre 2015 de ma copinaute Acr0 dans le cadre de notre défi ValeriAcr0.






mardi 1 décembre 2015

Journal de bord #4 : avec un special guest dans le dedans

Ô toi, vénérable visiteur de cet antre. Ô toi, patient lecteur. Ô toi, fidèle suiveur.

❢ Malgré un rythme de publication effréné d'escargot, je secoue mes plumes pour venir jeter ici quelques mots. Parce que le 1er décembre est une date incontournable dans l'histoire de ce blog. Parce que le 1er décembre c'est mon blog-birthday! Mais surtout parce que cette année...

J'ai 10 ans!!!




❢ Bon okay, Alain n'est peut-être pas le type le plus glam et rock'n roll de la planète, mais c'est pas grave. 10 ans déjà que je partage mes lectures ici bas. Le temps passe vite. Tellement vite, que je vois les mois défiler et parfois les chroniques stagner. Néanmoins, c'est avec plaisir et honnêteté que je continue à parler ici des livres qui m'ont plu et moins plu.

❢ En débutant ce blog, je ne savais pas vraiment où je mettais les pieds. J'avais juste en tête de laisser une trace de mes lectures et de mes aventures liées au monde du livre. Mais en entrant dans cette communauté, j'ai également fait la connaissance de plein de lecteurs-partageurs comme moi. Des gens qui avaient aussi envie d'écrire, de faire découvrir, de donner envie, de blablater autour de cette passion. Je ne m'y attendais pas, mais certains sont devenus des potes et d'autres de vrais amis.

❢ Ces 10 années de rencontres et d'échanges me donnent envie de continuer à tenir mon humble espace. Je ne vais pas m'étendre en bilan, en statistiques, en chiffres et en listes. Je vais juste continuer mon petit bonne homme de chemin... En route vers 2025!

PS : qui m'aime me suive... Et on me trouve aussi sur Facebook et Google+.