Google+

mardi 9 septembre 2008

Millenium Tome 2 - Stieg Larsson


Cher Stieg, si tu me lis d'où tu es... je te dis MERCI! Merci pour ces textes. Des titres plus qu'attirants, des personnages attachants, des pages et des pages de lecture...C'est que du bonheur (comme on dit chez les stars!) Dans ce second tome de la série, La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette, on retrouve Super Blomkvist et Lisbeth, près d'un an après la fin du tome 1. Alors que dans le premier tome le héros est Michael Blomkvist, dans ces 652 pages, l'attention se braque sur Lisbeth. Le lecteur en découvre un peu plus sur cette mystérieuse fille. Lisbeth se retrouve au milieu d'une traque infernale. L'enquête va éclairer petit à petit son passé. Difficile de résumer ce tome...sans en dire de trop. Il y est question de Millenium (la revue), du commerce du sexe et de l'exploitation de filles de l'est, de meurtres, et.... Vous irez lire la suite! Il y a un peu plus d'un an que je découvrais le monde de Stieg Larsson. Au vu de son décès prématuré, je souhaitais déguster ses livres sans trop me presser. Eh oui... parce qu'après le tome 3, y en aura plus!!! Stieg Larsson propose des textes denses, complexes et entrainants. Généreux en terme de descriptions, Larsson prend le temps de planter le décor. Il nous fait partager le quotidien de ses personnages, développe leur psychologie et explore leurs états d'âme. Pour ma part, cette démarche me plonge entièrement dans l'univers de Millenium. Je suis happée et c'est toujours très difficile de lâcher ces précieuses pages. Alors que le premier tome se clôt plutôt bien, malgré un certain point d'interrogation, celui-ci s'achève dans un climat stressant et laisse présager une suite toute aussi exaltante. Difficile de résister à se plonger dans le dernier numéro! Sur les conseils d'un ami, je laisse néanmoins un peu de temps s'écouler avant de lancer à corps perdu dans La Reine dans le palais des courants d'air. Une très très bonne lecture que je ne peut que conseiller. Stieg Larsson, Millenium 2, Actes Sud, 2006, 652 pages  
4,5 étoiles.